samedi, août 11, 2007

Quand j'ai rencontré la Mort

Il faisait très froid, je m'en rappel. Avec le facteur-vent, la météo parlait de -40°C en prévision et le matin de cette journée-là, on était rendu à -50°C. Mon auto a eu beaucoup de difficulté à partir cette journée-là tellement il faisait froid.

Je venais tout juste de quitter Sherbrooke pour revenir auprès de mon père qui était malade à l'époque. C'était bien avant mon arrivé à St-Hyacinthe. Cette journée-là, je m'étais engueulé avec Leaena pour une raison que je ne me rappel pas. Je n'étais pas supposé monté à St-Hyacinthe cette journée-là mais moi et les chicanes par téléphones, j'suis pas daccord. Si t'as quelque chose à me dire, cache-toi pas derrière une fenêtre MSN ou un téléphone. Leaena était forte à ça. Toute chose importante devait passer par un média mais je m'égare, je ne suis pas en train d'écrire sur ce sujet.

Lorsque j'avais quitté Future Shop, je m'étais remis énormément à pratiquer. J'avais aiguisé mes sens et je venais de terminé Nocturnal Witchcraft. On était un peu avant midi quand j'ai raccroché d'avec Leaena, la rage au coeur. J'ai décidé alors de prendre la route pour me rendre à St-Hyacinthe.

Il y avait un vent incroyable et les routes étaient glacée. Pour plus de sécurité, il y avait une trace faite en plein milieu de la route. Je devais seulement me remettre dans ma voie si une autre voiture arrivait. Tout le long du trajet, je remarqua que je n'étais pas seul dans l'auto. Une manifestation étrange me revenait toujours en tête. Une description que Konstantinos, dans le livre que j'avais étudié qui expliquait son apparition de Death et cet apparition n'a pas quitté le siège passager à côté de moi. Rendu à la hauteur de Durham, sur la 116, un poid lourd arriva dans l'autre voie, lui aussi roulant plus dans le centre de la route. Je me remis dans ma voie avec précaution car c'était une vraie patinoire. Je ne sais pas si lui c'est déplacé mais il a passé vraiment près de ma voiture... Un peu trop près peut-être. J'étais rendu sur l'acotement, roulant sur une patinoire à 70km/heure. Doucement je voulu revenir dans ma voie et ma voiture c'est mis à valser sur la route. C'est un garde-fou qui arrêta ma glissade.

Je calcul que j'ai perdu conscience 45 minutes. J'ai marché près de 1km avant de trouver des secours. De là, j'ai monté à l'hopital. Je ne me suis jamais rendu à St-Hyacinthe cette journée-là.

Deux pouces vers moi et la barre de la porte me défonçait les côtes. À la place, c'est mon trench qui fut enfoncé dans mon siège.

2 commentaires:

jenny a dit...

:O merde alors .. :( contente que tu sois encore parmi nous... en tk ta voiture était vraiment amochée... :S

korbeau a dit...

Ouai, elle a été perte total. Mon père était venu avec moi prendre les photos. Malgré qu'il savait qu'il était mourrant, il a réalisé que l'option qu'il perde un de ces fils avant lui l'a fait réveillé sur pas mal d'affaires...

Pour dire parfois comment la vie est faite.