mardi, septembre 25, 2007

Une autre ville, une autre vie

Je m'ennuis de Sherbrooke. Ce matin en me rendant au cégep, je me suis rappelé que j'aimais prendre ma voiture et rouler dans les rangs de stokes. De déscendre la Portland. De m'arrêté au Caffucino pour prendre un café. De prendre des photos au parc Jacques Cartier. De prendre un verre sur la terasse du Blabla ou un porto dans les gros fauteuils du Liverpool.

Je me rappel que j'allais souvent à Beauvoir pour regarder la nuit, discuter avec quelqu'un des derniers moments de l'Univers. Nous étions les seuls philosophes de la terre et on réinventait l'Univers. J'aimais bien la ville, ses activités et sa communauté. J'avais réussi à m'avoir quelques amis très agréable que je voyais régulièrement pour jouer, discuter ou regarder un bon film.

Je ne regrette pas ma vie actuelle, au contraire! J'ai un travail fort intéressant, je me suis bâti une belle petite famille... dans l'ensemble, je suis quand même assez content de ce que j'ai accompli jusqu'à présent. Mais y'a certain moment où je me surprends à me dire que j'aimais bien Sherbrooke et du temps où j'y habitais.

1 commentaire:

jenny a dit...

Ha Sherbrooke c'est tellement une ville intéressante et tu as raison. Il y a tant à faire... Je ne m'ennuie pas du tout et j'adore ma vie universitaire. Vive Sherbrooke!