jeudi, mai 28, 2009

Se débarrasser d'une partie inutile de soi

Ce qui est bien dans un déménagement, c'est que l'on a la chance de voir des choses que nous avons gardé que finalement, à bien y penser, qu'on se servira tellement pas!! C'est toujours bien de se dire qu'il est possible que nous allons utiliser tel ou tel chose ou qu'au cas où j'aurais besoin de tel ou tel article mais dans l'fond, quand on y pense... c'est ridicule!

J'ai trouver des boîtes que je gardais pour du "au cas" pis finalement, après 3 ans si c'est pas 4, je ne l'ai jamais utiliser et que j'utiliserais peut-être jamais. Et si peut-être (et je dis bien PEUT-ÊTRE) que j'aurais besoin de l'article en question... eh bien j'prendrais 3$ de ma poche pis j'irais l'acheter au magasin du coin.

C'est ainsi qu'une boîte remplis de vaisselle va s'en aller de ma vie ainsi que pleins de disquettes (!!) et de jeux d'ordinateurs qui roule seulement sous Windows95 vont se retrouver à la récupération.

2 commentaires:

draune a dit...

cest toujours comme ça. J'ai moi aussi tendance à garder plein de choses en me disant que peut-être je pourrais en avoir besoin, et ce n'est jamais le cas. Alors parfois, je me prends par la main et je fais un grand ménage, je trie pour jeter ces petits fragments de vie. Et ça va mieux. Et puis le lendemain, je recommence à mettre de nouvelles choses de côté, à collectionner de futurs souvenirs.
Ce que je raconte ne fais pas beaucoup avancer les chose, c'est juste que je me reconnais un peu dans ton article

korbeau a dit...

Non mais je suis bien content de ton commentaire. Je me sens moins tout seul à vivre ça :P

En fait, quand je fais ce genre de ménage, je revois un vieil épisode des Fraggle Rock que j'ai vu quand j'étais jeune où y avait une Fraggle qui trimbalait toute ses choses sur son dos et la morale de l'histoire étant que les meilleurs souvenirs sont ceux que l'on gardes en tête et non en bagages.